Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
nicolavignon.over-blog.com

Des écrits poétiques et littéraires agrémentés de photos ou de tableaux et aquarelles... le monde sensible transfiguré par les mots et les couleurs.

... et la vie va ...

Publié le 29 Janvier 2015 par Nicole Fack dans Évocation

... et la vie va ...

Déclin du jour: photographie un jour de mistral Il y a des matins où l'on se sent malheureuse, démunie, impuissante. C'était le cas au lendemain des attentats meurtriers de janvier. Deuil national, marche silencieuse, émotion partagée. Une foule immense...

Lire la suite

De l'opium à la kalchnikov

Publié le 18 Janvier 2015 par Nicole Fack dans Réflexion

De l'opium à la kalchnikov

Au siècle derniers, celui de ma jeunesse, on considérait volontiers la religion comme l'opium du peuple. Les cantiques sirupeux détournaient les braves gens des revendications vitales en les mettant à genoux dans l'espoir d'une vie meilleure après la...

Lire la suite

Trop forts, ces Américains !

Publié le 12 Janvier 2015 par Nicole Fack dans Réflexion

Trop forts, ces Américains !

Hier était un grand jour en France, grand jour de deuil et de fraternité. Magnifique, national et international. Beaucoup d'émotion et de force. Même les chefs d'Etat les plus improbables (les plus faux-cul) étaient présents. J'étais dans la rue, comme...

Lire la suite

Après les pleurs...

Publié le 9 Janvier 2015 par Nicole Fack dans Réflexion

Après les pleurs...

IL FAUT CONTINUER DE RIRE ! Comme beaucoup de Français, j'ai beaucoup pleuré ces derniers jours: CHARLIE, c'était d'abord le souvenir de unes irrésistibles parce que tellement gonflées qu'on n'en revenait pas. Ç'avait été Hara-Kiri, le journal bête et...

Lire la suite

Souvenons-nous de la Nuit de Cristal !

Publié le 6 Janvier 2015 par Nicole Fack dans Réflexion

Souvenons-nous de la Nuit de Cristal !

C'était en 1938, l'Allemagne sortait d'une grave crise économique grâce à un certain Hitler. Pour renforcer sa popularité et galvaniser ses compatriotes, le chancelier moustachu désignait un bouc émissaire: les Juifs. On croyait ces temps révolus; ils...

Lire la suite