Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
nicolavignon.over-blog.com

Des écrits poétiques et littéraires agrémentés de photos ou de tableaux et aquarelles... le monde sensible transfiguré par les mots et les couleurs.

Word n'est pas Dieu le Père !...

Publié le 29 Avril 2014 par Nicole Fack dans Langue française

Word n'est pas Dieu le Père !...

Pour une fois, ce ne sera pas un poème. Je suis de plus en plus énervée par une faute de français dont je ne comprenais pas l'origine. De plus en plus de gens construisent leurs phrase en inversant le sujet: ce n'est pas interdit. Mais accorder le verbe...

Lire la suite

Le monde à l'envers

Publié le 28 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Le monde à l'envers

Dans ma boule de cristal Balancée par le vent marin d'un avril plein de larmes, Le monde s'inscrit tête-bêche. On marcherait sur le ciel On volerait dans la terre Comment faire? Les pieds en l'air, la tête en bas Peut-être l'image du monde comme il va...

Lire la suite

Face au mystère

Publié le 19 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Face au mystère

Les yeux écarquillés, Bouche bée, Concentré, fasciné, L'enfant interroge le tableau. Qu'y a-t-il derrière cette porte ? Quelle est cette lumière ? Tapie juste derrière, secrète et proche, L'entité mystérieuse Dragon Licorne Coquecigrue Basilic Poisson...

Lire la suite

Slam de la fin

Publié le 17 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Slam de la fin

La mort jette son ombre Sur la vie qui est sombre Le navire qui sombre Assombri par le nombre Des esclaves arrachés Transportés Déportés Devenus libres et pourtant rejetés Aux rivages incertains Perdus dans les lointains Emportés par des trains Qui sans...

Lire la suite

le slam du corbillard ...

Publié le 16 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

le slam du corbillard ...

Seule dans le brouillard, Je vois un corbillard. Roulant à tombeau ouvert Il n'attend pas le feu vert. Peut-être que les morts sont pressés Que les morts veulent nous passer Nous dépasser, nous dépecer Et ne plus nous laisser Que nos mots sans espoir...

Lire la suite

Dix ans (aussi) ... fin

Publié le 15 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Dix ans (aussi) ... fin

Dix ans qu'elle marche et contemple Ces pierres indestructibles Ces murs, ce fleuve, ce pont Et qu'elle revient s'asseoir aux rives bleues Se lover. Le fleuve éternel, changeant Emporte les larmes Les chagrins Aussi...

Lire la suite

Dix ans ... aussi. (2)

Publié le 14 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Dix ans ... aussi. (2)

Elle marche dans la carte postale Vers ce pont impasse Dépassé Inutile Vaniteux Célèbre, aussi. Dix ans qu'elle marche et contemple Ce monstre indestructible Détruit. S'habituer à l'improbable? A la surprise réitérée? Revenir pour soigner ses chagrins:...

Lire la suite

Dix Ans... Aussi. (1)

Publié le 13 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Dix Ans... Aussi. (1)

C'est un jour bleu d'automne Dans la ville de pierre blanche. Elle marche au mistral frissonnant, Les yeux grand-ouverts et le coeur ... aussi. Elle marche, intruse dans une carte postale, Et se regarde marcher. Faudra-t-il repartir? Pincement fugace,...

Lire la suite

Bleu enfance (4)

Publié le 12 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Bleu enfance (4)

Enfant, je m'offrais à la vie. Plongé dans le grand bleu changeant Des sensations muettes, Mon corps sans limites dilatait les confins. Mon coeur affolé dilatait l'horizon, L'univers était mien Etait moi. Enfant, je m'offrais à la la vie. Et la vie m'a...

Lire la suite

Bleu enfance (4)

Publié le 11 Avril 2014 par Nicole Fack dans Poésie

Bleu enfance (4)

Enfant, je m'offrais à la vie. A la brise impalpable Fuyante Renouvelée toujours sur mes joues enfiévrées Chargée toujours des parfums du lointain Qui attire Inaccessible Et qu'aujourd'hui encore Je respire. L'enfant, en nous, ne s'habitue jamais.

Lire la suite
1 2 > >>