Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicolavignon.over-blog.com

Des écrits poétiques et littéraires agrémentés de photos ou de tableaux et aquarelles... le monde sensible transfiguré par les mots et les couleurs.

DJAM

Publié le 14 Août 2017 par Nicole Fack in Cinéma

Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif
Un film de Toni Gatlif

Un film de Toni Gatlif

On connaît Toni Gatlif, son énergie, sa sensibilité, son amour de la musique. 

Un homme comme lui ne pouvait rester insensible à la tragédie qui se déroule en Méditerranée. Il nous avait déjà donné EXILS, un film savoureux qui maniait les paradoxes pour mieux évoquer les errances inattendues de ses héros. Cette fois, il s'agit des Grecs, de leurs souffrances, de leur sens de l'hospitalité, de leurs exils successifs. 

Mais Gatlif n'est pas Ken Loach. Ici, pas de démonstration, juste de la vie au son du rebetiko, cette musique inventée par les exilés grecs, qui se chante et se danse accompagné de bousoukis. Des personnages hauts en couleur pleins d'énergie et de nostalgie à la fois: une jeune fille sans vergogne chargée de trouver l'artisan qui réparera la bielle nécessaire au bateau immobilisé, une autre jeune fille, venue de France avec son copain qui l'a plantée à Istanbul après l'avoir dûment dépouillée, une mère morte et son "copain" fier macho au grand coeur... tout est là. L'humanité généreuse en but aux vautours et qui chante néanmoins. 

Inutile de dire que je vous recommande ce film.

Commenter cet article